• Ninon Iris H

Dans les coulisses de l'écriture de mon premier livre !

Bonjour et Bienvenue


Eh oui ! Cette semaine nous allons parler de... 'roulement de tambour'... mon livre (aucun suspens au vu du titre de l'article). Yeah !!!


Ce précieux, ce trésor que je bichonne/maltraite depuis un an déjà et qui va (enfin) se faire connaître. Tu vas en apprendre plus sur les différentes étapes de la création d'un roman, celui-ci en particulier et certains détails sur le cheminement de cette histoire.



STOP ! Avant de rentrer dans le cœur de cet article, je tiens à remercier tout spécialement Rébecca Monnery et son site Devenir Écrivain. Si tu es intéressé par l'écriture, je me dois de te présenter cette source de riches conseils, qui a agit comme un véritable guide dans mon parcours. Cette auteure indépendante crée des formations incroyables, pour tous ceux qui auraient envie de progresser en tant qu'écrivain et qui souhaitent découvrir des méthodes et astuces pratiques pour bien concevoir et écrire un roman.


J'ai écris pendant des années, avec pour but ultime un roman entier de la première phrase au point final. Pourtant jamais je n'ai réussi à me concentrer sur une histoire en particulier, alors qu'une nouvelle idée intéressante m'appelait toutes les semaines. Blâmer mon manque de structure, mon trop plein débordant d'imagination ou ma soif de "trouver LA bonne histoire", toujours est-il que, du jour au lendemain, j'ai su que j'allai au bout de ce roman.


Ce revirement est entièrement dû aux formations de Rébecca Monnery (j'inclue un lien vers son site à la fin de l'article). Je ne saurai expliquer le déclic qui s'est produit, ni cette certitude qui m'a envahie. A partir de cet instant, j'étais lancée.


Certaines des techniques que j'applique pour écrire, et qui apparaîtront ici, proviennent directement de ce que j'ai pu apprendre de Devenir Écrivain.



Prêt à en savoir plus sur ce premier roman ? Allons-y !



Dans les coulisses des étapes de la création.


Je vais te présenter mon processus de création. Il est, bien sûr, différent de ceux des autres auteurs. Chacun possède une méthode qui lui est propre. Celle que j'ai utilisé pour ce premier livre se compose de six grandes étapes.



La tête dans les étoiles. C'est le plus beau moment. Celui où, sous ma douche, à la fac, en pleine nuit, une idée me percute avec fracas, me laissant incapable de l'ignorer, de penser à autre chose. Est-ce toujours comme ça ? Oui, je tire énormément de mes lectures, des séries télévisées que je regarde, mais mes histoires me tombent toujours dessus de façon incongrue. J'adore vraiment ce moment merveilleux de surprise et d'excitation. Mon inspiration se libère complètement, alors tout devient possible. C'est sans doute le sentiment que je préfère.


Tout à coup, une idée a germé.



Création pure et dure. Une fois que la première vision, le premier sentiment, ou le premier personnage est venu s'incruster dans mon esprit, c'est le moment de décider ce que je veux en faire. Le plus souvent je note cette idée quelque part (de préférence là où je peux la retrouver) afin de l'exploiter dans un futur plus ou moins lointain. Mais nous parlons ici de la création d'un livre, le cas où je retiens une de ces idées.


La création est également l'un de mes moments favoris. Il y a tout à créer, tout à inventer, je peux faire absolument ce que je veux avec cette histoire.

Il n'y a pas vraiment d'ordre précis quand cet instant vient. Je peux commencer par l'intrigue, par les personnages, par la scène de fin, ou bien par un paysage. Je me laisse aller au gré de mes envies.


Je suis très papier et crayon dans ce processus. J'adore avoir des dizaines de feuilles sur la table autour de moi, utiliser des couleurs, des post-it. C'est une technique très visuelle qui aide à développer ma créativité.


Le but de cette étape est de créer l'intégralité du roman. J'ai découvert que la structure m'est indispensable pour aller au bout d'un écrit aussi long. Aussi au terme de cette création, je retrouve devant moi, des fiches personnages complètes, des fiches de lieux, des timelines, et le plan complet du roman, scène par scène. Je sais ainsi tout ce qui se jouera dans cette histoire.


J'ai mon livre sous les yeux, à moi de lui donner la vie.



Rédaction. C'est la partie la plus longue pour moi. Chaque jour. Régularité. Nombre de mots imposé. Tout cela semble très prenant, et ça l'est ! Mais il s'agit de la seule solution pour arriver au bout du manuscrit sans mettre dix ans à l'écrire. Ce qui est d'autant plus difficile au début, c'est qu'il est hors de question de s'attarder sur des éléments pour les corriger. Ici on avance, on avance, on avance, sans se retourner. Le principe est simple, chaque jour j'écris un nombre de mots, ou de scènes précis en suivant mon plan de création. Je n'essaye pas d'être trop rigide, je me laisse aller si jamais une meilleure idée me vient.


Les personnages m'attirent très souvent, là où ils souhaitaient m'emmener dès le début.



Corrections. Note bien le "s", car il n'y a pas une mais deux corrections, voir trois ou quatre.


La première est la plus lourde, ça c'est certain ! Il est temps de regarder en arrière et de relire l'intégralité du manuscrit. Oui, parfois ça fait mal aux yeux mais il faut bien noter tout ses ressentis. Puis le grand ménage est en marche, j'enlève, je rajoute, je recrée des pans entiers, j'ajuste certaines intrigues, je corrige les fautes que je vois encore. Un ballet éprouvant mais très satisfaisant.


Viens ensuite la partie qui me rend aussi nerveuse qu'impatiente. Les BÊTAS lecteurs ! Une sélection de personnes qui lisent le manuscrit et répondent à des questionnaires. C'est une étape primordiale, car c'est la première fois que l'histoire est soumise à un regard extérieur. A ce stade, j'ai beaucoup trop la tête dans le guidon pour pouvoir avancer plus. S'ensuit une correction qui vient refléter les principales critiques des lecteurs. Je fais bien attention à être satisfaite des changements apportés et de garder mon style et mon intuition d'écrivaine. Je ne veux pas dénaturer l'histoire mais la rendre plus plaisante à lire.


En fonction de ce que je décide de faire ensuite, il peut y avoir une ou deux corrections de plus (faites par des logiciels ou des professionnels).


Mais après, on n'y touche plus !



Préparation à la publication.

Ah ah ! Cette étape est excitante et très stressante pour moi. En effet, je confie mon livre à divers professionnels pour qu'ils mettent en forme le manuscrit, qu'ils créent la couverture. J'écrirai prochainement un article sur les prestataires que j'ai pu choisir sur recommandation, où je vous confierai mes ressentis et comment se déroule l'aventure de mon côté.

Il s'agit également pour moi de déterminer le prix du livre, la dimension, le type de couverture etc...


Puis viennent les choses administratives, plus barbantes mais qui officialisent la démarche. Il faut faire attention à ne pas oublier un impératif légal (oui ce sont définitivement les trucs moins fun). Faire la demande d'ISBN, envoyer son manuscrit à la bibliothèque de France... un tas de choses obligatoires.


N'oublions surtout pas que pendant ce temps, il faut mettre à l'oeuvre toutes les techniques de marketing afin de promouvoir le livre. Ce qui arrivera très bientôt pour ce livre avec quelques teasers et un premier résumé.


Post Publication.

C'est une partie qu'il me tarde de découvrir. Répondre aux commentaires, poster des vidéos et des articles sur différents aspects du livre et de l'histoire, organiser des séances de dédicaces, participer à des salons... J'ai tellement hâte de vivre tous ces moments.



Dans les coulisses de la création de mon premier livre.


Comme je l'ai dit en introduction, les méthodes ci-dessus ont été appliquées pour la création de ce premier livre. Je changerai sûrement quelques détails pour mes prochains écrits, notamment en adaptant certaines étapes à un processus plus intégratif et collectif.


Ce fut un long et périlleux voyage mes amis, au cours duquel j'ai appris énormément de choses sur moi-même et sur ce que j’emploierai à l'avenir.


J'ai commencé à travailler sur cette histoire en août 2018, il y a plus d'un an donc. Pour être tout à fait honnête, le point de départ de cette histoire, la première étape date du collège. L'idée fondatrice remonte à sept ans, je dirai, elle était pourtant bien différente de l'histoire actuelle.

Je suis incapable d'expliquer pourquoi j'ai choisi cette histoire parmi les dizaines d'ébauches qui m'attendent. Mon humeur, mon imagination du moment, les livres que je lisais à cette période ? Il n'y a pas de bonne réponse. Mais CETTE histoire est ressortie. A l'époque, elle ne comportait que deux scènes rédigées dans le désordre et quelques lignes de résumé.


Il ne m'a fallut que deux semaines pour créer l'histoire, mais bien plus de mois que nécessaire pour la rédiger. J'ai fait une avance rapide tout l'été pour la correction et aujourd'hui je touche de plus en plus prêt au rêve final.


Tu souhaites en savoir d'avantage sur l'histoire de l'écriture de ce livre ?


Rendez-vous sur la page Journal du site dans quelques jours. Tu retrouveras un article détaillé sur "là où j'en suis actuellement, les leçons que j'ai tirées de cette expérience" et peut-être même une annonce spéciale au sujet de mon roman.


Très bonne semaine à toi ! Et que l'inspiration reste toujours à tes côtés !


Comme promis, le lien de Rébecca Monnery.

https://devenir-ecrivain.com/



Ninon Iris H


  • Instagram - Black Circle
  • Facebook
  • YouTube - Black Circle